FAQs

Nos spécialistes répondent à toutes vos questions sur les différents aspects du monde du pesage.

  • Qu’entend-on par vérification de l'entretien d'un pont-bascule ?

    Action consistant à effectuer un contrôle de poids avec des masses ou un poids connu ; aucune action n'est réalisée sur le réglage actuel sans délivrer un quelconque type de certificat.
  • Qu’entend-on par ajustement dans l'entretien d'un pont-bascule ?

    Action consistant à effectuer un ajustement de poids avec des masses ou un poids connu, à partir duquel l'ajustement actuel est modifié et aucune lecture n'est effectuée pour délivrer un quelconque type de certificat.
  • Qu’entend-on par calibrage dans l'entretien d'un pont-bascule ?

    Action consistant à effectuer, avec des masses, une collecte de données de lectures à différents points de la plage de travail.

    Il est nécessaire de préciser les valeurs avant et après l'ajustement. AUCUN AJUSTEMENT N'EST NÉCESSAIRE.

    Une certification de type ISO ou une lettre de calibrage est délivré, ou de plus en plus certifié par l'ENAC. Cela correspond aux exigences du client dans son processus de qualité.

    Dans cette certification, il existe un nombre maximum de valeurs d'erreur stipulées par la réglementation, ce qui ne signifie pas qu'elles ne sont pas acceptables pour le client, car c'est lui qui considère réellement ses erreurs comme acceptables. Celles-ci sont spécifiées dans son processus de qualité.
  • Qu'est-ce que la vérification primitive ou CE ?

    Action réalisée par un organisme agréé (par exemple Giropes), avec une approbation de modèle (cellules et viseur et avec un modèle d'assemblage), avec des masses, en collectant des données à partir de lectures à différents points de la plage de travail. Préciser les valeurs après ajustement.

    IL FAUT PROCÉDER À UN AJUSTEMENT dont découle une attestation d'examen CE de type. Elle est valable 2 ans (de nombreuses entreprises font cela chaque année pour éviter les erreurs et s'assurer que tout est en ordre. Il est toujours possible d’être plus restrictif que la norme).

    Dans cette certification, on a une valeur maximale d'erreur, qui est la moitié de celle prévue par la réglementation. (0-500div à 0,5 E, 500-2000 à 1e et 2000-3000div à 1,5 e). Ces valeurs (collecte de données) ne sont PAS fournies. Si vous voulez la collecte des données, celle-ci doit être accompagnée d'une certification ISO ou ENAC.

    * La primitive est la première vérification de la machine ou de l'assemblage, lorsqu’un élément de l'assemblage est modifié (affectant par là même l'approbation), elle peut être considérée comme primitive. Quand ce n'est pas la première, elle est périodique.
  • Qu'est-ce que la vérification périodique ?

    Action menée par un organisme officiel de collecte de données de lectures, avec des masses, à différents points de la plage de travail. Préciser les valeurs après ajustement. Aucun ajustement ne sera nécessaire. D'où découle une certification CE de type.

    Valable 2 ans. (Certaines entreprises font cela chaque année pour éviter les erreurs et s'assurer que tout est en ordre. Il est toujours possible d’être plus restrictif que la norme).

    Ce certificat donne les valeurs maximales d'erreur, stipulées par la réglementation. (0-500div à 1e, 500-2000 à 2e et 2000-3000div à 3e). Ces valeurs (collecte de données) ne sont PAS fournies. Si vous voulez la collecte de données, celle-ci doit être accompagnée d'une certification ISO ou ENAC.
  • Qu'est-ce que la CE unitaire ?

    Action menée par un organisme agréé et consistant à effectuer une vérification primitive ou CE sans approbation de modèle (d'un équipement approuvé, mais sans modèle d’assemblage).
  • Qu'entend-on par « fond d'échelle » ?

    Le fond d’échelle (FS) est la capacité de la balance.
  • Qu'entend-on par « échelon de vérification » ?

    L'échelon de vérification (e) est l'augmentation à laquelle la balance est configurée.
  • Qu'entend-on par « portée minimale » ?

    En métrologie légale, la portée minimale est de 20 échelons par rapport au zéro de travail, c'est-à-dire au zéro brut.
  • Quelle est la différence entre « multi-plage » et « multi-intervalle » ?

    Prenons l'exemple d'une balance d'une capacité de 6/15 kg:

    Dans la charge, leur comportement sera le même : de 2 g en 2 g jusqu'à 6 kg et de 5 g en 5 g jusqu'à 15 kg.

    Analysons ce que nous avons dans l'équipement multi-intervalles de l'exemple : on passe de 2 g en 2 g lors du chargement (de 0 à 6 kg) et encore de 2 g en 2 g lors du déchargement (de 6 kg à 0 kg), et par conséquent on n’a qu'un type d’échelon autour de zéro, 2 g. La portée minimale étant de 20 x e = 20 x 2 = 40 g.

    En revanche, dans le cas multi-plage de l'exemple, on passe de 2 g en 2 g lors du chargement (de 0 à 6 kg) et de 5 g en 5 g lors du déchargement (tout le déchargement à 5 g) donc on a 2 types d'échelons : 2 g et 5 g. Cela signifie que si on a deux échelons autour de zéro, on aura également 2 portées minimales : une au chargement 20 x 2 = 40 g et une autre au déchargement 20 x 5 = 100g.

    L'étiquette métrologique change évidemment d'un type à l'autre.
  • Je viens d'installer mon nouveau dispositif de pesage et il ne pèse pas.

    Voyez si les cales de transport sont déverrouillées.

    Ensuite, s’il ne pèse toujours pas, assurez-vous que les pieds sont correctement positionnés et ne touchent pas la plateforme.

    Ça ne marche toujours pas ?
    - Contactez votre revendeur
    - Contactez notre service technique
    - Service RMA pour le retour des marchandises
  • La balance ou le viseur ne s'allume pas.

    Assurez-vous que le cordon d'alimentation ou l'alimentation électrique sont correctement connectés à la balance ou au viseur.

    Vérifiez que la prise où vous avez branché l'équipement est bien alimentée.
  • Mon indicateur/ma balance ou l'imprimante connectée n'imprime pas.

    Vérifiez d'abord s'il y a du papier et s'il est bien placé. Suivez à nouveau les étapes expliquées dans le manuel qui se trouve dans la boîte du produit ou téléchargez-le à partir de la section de téléchargement.

    Le papier sort vierge ? Vérifiez que la face thermique du papier est bien positionnée (si vous n'êtes pas sûr, retournez le papier).

    Toujours pas d'impression ? Assurez-vous que le papier est thermique en le frottant avec votre ongle.
  • Le poids fluctue.

    Étape 1. Assurez-vous que les quatre pieds touchent le sol.

    Étape 2. Vérifiez que la batterie est chargée.

    Étape 3. Vérifiez les connexions du câble de la cellule.

    Étape 4. Vérifiez que le câble est en bon état.
  • Elle ne communique pas en RS-232 ?

    Assurez-vous que la vitesse de transmission et le type de parité sont les mêmes entre les appareils.
  • L'entrée USB de l'indicateur GI650i est-elle destinée au clavier et à la souris ?

    Non, la clé USB de l'équipement est configurée pour l’utilisation d’un clavier ainsi que pour l'exportation et l'importation de données.
  • La base de données de l’indicateur GI650i permet-elle de créer des tableaux entièrement personnalisés ?

    Non, vous devez utiliser le format csv défini
  • Le Gi650 a-t-il une option pour les cellules numériques, ou seulement analogiques ?

    L'appareil prend actuellement en charge les cellules analogiques.
  • L'indicateur GI650 peut-il être connecté à un ERP ?

    En principe, non, mais cela peut être étudié.
  • Puis-je télécharger les pesées (indicateurs GI6xx) ?

    Oui, à condition que de choisir le produit avec USB au moment de la commande (facultatif).
  • Puis-je prendre le signal de la plate-forme directement ? Puis-je avoir des relais qui s'activent ? Puis-je avoir le signal en mA ?

    Une plate-forme en elle-même, vous devez l'alimenter avec une tension très bien régulée pour obtenir une tension différentielle de l'ordre de mV (de 0 à 10 mV dans la plupart des cas) que vous devez filtrer, amplifier, convertir en poids, etc. Tout cela se fait par l'indicateur.

    Une fois que vous avez le poids sur l'indicateur, vous pouvez l'envoyer via RS-232 en série, ou via RS-485 ou Ethernet à l'aide des cartes optionnelles disponibles. Ce poids est envoyé avec le protocole de communication sélectionné dans chaque port. Si est nécessaire, des protocoles personnalisés peuvent être ajoutés pour un prix modique.
    Vous pouvez également convertir le signal analogique en poids à nouveau, mais avec beaucoup plus de "puissance". C'est le cas de la sortie analogique en option, qui vous permet d'avoir un signal proportionnel au poids, de 0V à 10V ou d'un courant de 4mA à 20mA.
    Une autre option consiste à ajouter une carte de relais. Cela permet, au moyen de la fonction "limites", de donner une valeur à chaque relais, afin qu'ils s'activent lorsqu'ils atteignent la valeur désignée. Ou en utilisant la fonction "Z rel" lorsqu'il existe un relais (RL1) qui n'est actif que si le poids correspond exactement à la valeur de consigne et un autre relais (RL2) qui est actif jusqu'à ce que le poids programmé soit atteint .
  • Dois-je être à côté de l'indicateur pour utiliser la GIAPP ?

    Non. Avec le Wi-Fi optionnel, l'indicateur crée son propre réseau par lequel l'appareil Android s’y connecte. La portée moyenne est d'environ 75 mètres, en fonction de la structure de l'environnement où elle est utilisée (murs, structures métalliques, etc.).
    Vous avez également la possibilité de connecter l'indicateur au Wi-Fi de l'entreprise. La portée dépendrait de celle du propre Wi-Fi de l'entreprise et pourrait dépasser 75 mètres entre l'indicateur et l'appareil Android.
  • Puis-je utiliser la GIAPP sans le module Wi-Fi sur mon indicateur ?

    Oui, si celui-ci dispose du module Ethernet. Le module Ethernet peut être utilisé pour connecter l'indicateur au réseau Wi-Fi du système, et l'indicateur peut être affiché et contrôlé via la GIAPP.